L’Iran prépare son propre Internet, fermé à double tour

Dans l’optique de continuer de limiter l’influence des pays occidentaux sur sa population, le gouvernement iranien serait en train de poser les fondations pour créer son propre réseau Internet national. L’objectif : le rendre totalement hermétique à toute connexion extérieure au pays pour mieux contrôler les informations qui circulent en ligne.


Cela ferait près de 10 ans que l’Iran se pencherait sur le problème, d’après le Washington Post. Mais les observateurs se sont toujours montrés sceptiques,  doutant de la faisabilité du projet, autant d’un point de vue technique que sur la capacité financière requise pour monter un tel réseau. Pourtant, des représentants de l’Iran ainsi que des experts étrangers affirment que ce projet aurait été accéléré en raison des nombreuses cyberattaques intervenues ces derniers mois, prenant notamment pour cible le programme nucléaire du pays.


Isoler les agences gouvernementales et les installations militaires


Le mois dernier, le ministre iranien de la communication et des technologies de l’information a dévoilé un plan qui permettrait d’isoler les agences gouvernementales et les installations militaires du Web « extérieur », dès le mois de septembre. Pour construire ce réseau, c’est le Chinois Huawei qui a été choisi pour bâtir des infrastructures ultra-sécurisées. Le réseau pourrait être définitivement mis en place d’ici la fin de l’année.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Bof, il vont nous faire un réseau LAN.
    0
  • Rorothermidor
    Un LAN géant sur tout le pays...

    L'Iran aurait pu se tourner vers Archos, ils ont la même politique tournée vers eux même.

    Où comment aire en sorte qu'une dictature en reste une à l'ère du numérique et du partage mondial.
    -1
  • mowgli31
    Il s'agit pas de ralentir l'influence culturelle occidentale mais de lutter contre les cyber-attaques dont les services israéliens sont les spécialistes. On a déjà vu leurs exploits en Irak et en Syrie, et compte des menaces de plus en plus précises formulées à l'encontre de l'Iran Téhéran fait bien de se protéger.
    0