La Xbox 360 démarre mal au Japon

Infos-du-Net.comLa toute dernière console de Microsoft est en vente au Japon depuis le 10 décembre dernier, bouclant ainsi le lancement mondial entamé le 22 novembre dernier aux États-Unis et poursuivi le 2 décembre en Europe.
Microsoft espérait sans le cacher que sa console rencontrerait dans l’archipel un succès proportionnellement similaire aux deux premiers continents, où elle s’est très rapidement trouvée en rupture dans les magasins.
Pour cela, Microsoft avait prévu un nombre réduit de console pour le Japon, qui n’a jamais vraiment accueilli la première Xbox avec beaucoup d’enthousiasme, en ne fournissant que 159 000 consoles pour le pays.
Et des ruptures de stock, il y en a bien eu au Japon, mais seulement dans certaines boutiques de Tokyo...

La Xbox va devoir apprendre à manger avec des baguettes

Les analystes avaient prévu la chose, et ils ne se sont pas trompés : la Xbox 360, même pendant sa période de lancement, a du mal à se faire vendre au Japon.
Entre son lancement le 10 décembre à sept heures (heure de Tokyo) et le 11 décembre au soir, il ne s’est écoulé que 62 135 Xbox 360 sur les 159 000 initialement mises en vente, soit 39% du stock initial.
Microsoft avait pourtant tout prévu pour que cela fonctionne : un nombre réduit de consoles, un prix bien plus intéressant (289 €) pour un unique pack comparable à notre pack Premium, des prix préférentiels pour les jeux et accessoires (les jeux ne dépassant pas 45 €, les accessoires plafonnant à 30), et malgré tout cela, peu de consoles furent vendues en 2 jours de lancement sur l’archipel japonais.
Là où les chiffres deviennent relativement alarmants, c’est lorsqu’on les compare à ceux générés par le lancement de la première Xbox au Japon, où 123 000 consoles avaient été vendues en trois jours, lors de son entrée en février 2002.
Selon certains médias japonais, les faibles chiffres de ventes sont dus à l’absence quasi totale de titres japonais pour le lancement de cette console et surtout le retard de Dead or Alive 4 (qui n’aura pas été repoussé qu’au Japon, d’ailleurs), censé sortir avec la console, mais repoussé à une date ultérieure (on estime le 29 décembre).
Certains magasins ont vu quelques clients annuler leur précommande de la console, notamment en raison de ce retard, alors que d’autres viennent réserver une console pour l’acheter le jour de la sortir de Dead or Alive 4, pas avant.
Quelles sont donc les conclusions à tirer de ce semi-échec ?
Microsoft a-t-il voulu sortir sa console absolument avant les fêtes de Noël, négligeant alors les jeux pour tenter de rattraper le retard sur la longueur ?
Les Japonais ont-ils été si déçus par la première Xbox qu’ils portent alors leur sanction sur la nouvelle console de Microsoft ?
La firme de Redmond espère cependant voir les chiffres mieux se porter pour la suite des évènements, notamment après la sortie de jeux comme Dead or Alive 4 ou Enchant Arm, deux jeux japonais qui devraient plus être adaptés à ce qu’attend ce public d’aficionados.

Source : CNet News
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Kandal@IDN
    Ils ont ratés leur coup microsoft...
    0
  • arta-vur
    c'est dégueulasse les pris qu'ils leur font au japonais !!
    0
  • elghim
    Alors là bien joué Microsoft : ils ont créé une "pénurie" de Xboite en Europe tout en sachant que le marché japonais serait beaucoup plus difficile à conquérir. Moralité : en europe des packs Premium se vendent malheureusement plus de 600€ alors qu'elles restent sur les bras des vendeurs japonais... Seulement 33% des xboites ont été vendues sur l'archipel nippon...

    Pour en revenir au prix, je trouve quand même "dégueulasse" qu'il y ait quand même 100€ de différence entre le pack premium et le pack japonais. Mais bon, l'européen et l'américain sont de bons pigeons, alors pourquoi ne pas vendre au prix fort... ?
    0