Julian Assange demande l'asile à l'Équateur

Julian Assange, toujours détenu au Royaume-Uni, doit être prochainement extradé vers la Suède pour une affaire de viol et d'agressions sexuelles. Pour échapper à la justice, le fondateur de WikiLeaks vient de demander à l'Équateur l'asile politique. Si le pays n'a pas encore fait connaître sa réponse, le ministre des Affaires étrangères Ricardo Patino a déclaré que l'Équateur allait examiner sa requête.


La menace d'une peine de mort


Julian Assange doit en effet être jugé en Suède pour des faits dans lesquelles deux femmes l'accusent depuis 2010. L'homme est assigné à résidence depuis cette époque. S'il risque au minimum une peine de quatre ans d'emprisonnement, le rédacteur en chef de WikiLeaks craint surtout d'être ensuite extradé aux États-Unis et d'y subir un nouveau procès. Mais cette fois, ce sera pour divulgation de secrets d'état, notamment après la publication de 77 000 documents confidentiels concernant la guerre en Afghanistan. Pour cela, il encourt la peine de mort.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire