Sécurité routière : la clé qui domine le mobile

Téléphoner en conduisant augmente par cinq le risque d’accidents de la route. Malheureusement, les campagnes de prévention ne suffisent pas toujours à faire évoluer les comportements. Aussi, la technologie prend parfois le relais des pouvoirs publics en proposant des solutions alternatives. Celle-ci,nous vient de l’université d’Utah où des étudiants ont mis au point une clé qui empêche tout usage du téléphone mobile par le conducteur.

RFID et Bluetooth au service de la sécurité

Le fonctionnement de cette clé est simple : une fois le contact enclenché, elle émet un signal via RIFD ou Bluetooth, selon les modèles, qui verrouille le téléphone en émission et en réception. Cette action se traduit par l’apparition d’un panneau stop sur le téléphone du conducteur.Mieux, toute personne qui cherche à joindre ce dernier, est avertie qu’il est au volant et qu’il ne peut recevoir d’appels avant d’avoir stoppé son véhicule.

Key2SafeDriving

Key2SafeDriving, littéralement « la clé pour une conduite plus sécurisée », n’est pas totalement restrictive puisqu’elle autorise les appels vers les numéros d’urgence, en cas d’accident notamment. La clé de l’université d’Utah a un avenir tout tracé. Après avoir été brevetée,elle a été proposée à une société privée qui la commercialisera dans les prochains mois, non pas seule mais en partenariat avec des compagnies d’assurance qui pourraient prévoir des cotisations à la baisse à leurs sociétaires qui s’engagent à utiliser cette clé. Un produit qui a toutes les chances de se voir décliner dans une version européenne.