Le MIT dévoile ses appareils sous Android

Le MIT est vraisemblablement le plus gros centre de recherches technologique du monde. Celui-ci s’est attelé à fabriquer un smartphone et une tablette haut de gamme tournant sous Android, auxquels le magazine The MIT Technology Review a pu jeter un oeil. Selon la revue, le smartphone, sous Gingerbread et qui ressemble à s’y méprendre à l’iPhone, serait « incroyablement rapide et réactif ».

Présentés au CES ?

C’est notamment la partie vidéo qui a le plus bluffé le MIT Technology Review, avec une qualité « proche du Blu-ray ». La tablette serait elle un clone de l’iPad 2 en termes d’esthétique. Selon Stephen Smith, vice-président d’Intel, ce smartphone et la tablette sous Ice Cream Sandwich (Android 4.0) pourraient être présentés au CES 2012. Logiquement, ces appareils ne devraient pas être disponibles au grand public.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • lejaycepost
    j'adore les remarques "qui ressemble à s’y méprendre à l’iPhone" ou "La tablette serait elle un clone de l’iPad 2". Il faut arrêter avec ces histoires de designs qui se ressemblent. Il n'y a vraiment que les avocats d'Apple et Samsung pour croire qu'il est possible de vendre avec succès une tablette autrement foutue qu'avec un écran rectangulaire, fine, des rebords pas trop épais et un look vaguement métalisé.
    Si le MIT avait fait des appareils avec des écrans ronds, dans un form factor plastique cheap , couleur bleu canard et épais comme des fars bretons on y aurait peut-être pas vu un progrès si?
    0
  • Berndt--
    Pas vraiment d'accord, le design que tu décris est repris par beaucoup de marques et dérivent bien de l'iPhone. Faut avoir un peu de la merde dans les yeux pour pas s'en rendre compte. L'iPhone 4 aurait eu un autre design, l'appareil dessus serait calqué dessus :)
    0
  • squirrel
    Le form factor importe peu puisque le test ne portait que sur le processeur et en démontrer la vélocité.
    Du coup, selon le MIT, le smartphone présentait des capacités de traitement d’image impressionnantes. Il pouvait ainsi prendre en rafale 15 images de 10MPixels par seconde. Et c’est la technologie de Silicon Hive, société acquise par Intel, qui le lui permettrait.
    La source : http://www.gizmodo.fr/2011/12/21/voici-un-smartphone-arme-de-latom-medfield-dintel.html#more-152932
    0