Microsoft propose sa gamme de logiciels de sécurité

Toujours soucieuse de la sécurité de son système d'exploitation, la firme de Redmond va bientôt mettre sur le marché sa propre gamme de logiciels visants à vous protéger lors de vos virées sur la toile.

Basée sur un système d'abonnement, la solution proposée par l'éditeur comprendra un pare feu, un antivirus (issu du rachat de la société roumaine GeCAD), un antispyware (acquis après le rachat de Giant Software et qui avait d'ailleurs fait l'objet d'une bêta publique il y a quelques temps), et un logiciel de sauvegarde des données.

Windows OneCare, c'est son nom, sera capable selon Microsoft d'évoluer de manière autonome, c'est à dire sans intervention de l'utilisateur, afin de sécuriser le système automatiquement (ce qui laisse supposer que l'antispyware disposera de la protection en temps réel qui faisait défaut à la version bêta).
Le service serait également capable de se mettre tout seul à jour afin d'être plus efficace et d'évoluer tout seul (vous n'auriez donc plus à penser à effectuer la mise à jour ou à la planifier).

Mais le logiciel de Microsoft va encore plus loin que la sécurité et propose même des services comme la récupération de fichiers corrompus, le nettoyage ou la défragmentation des disques durs.

La (semi)surprise se situe en revanche au niveau du prix de la gamme proposée. Car en effet, si ce dernier n'a pas encore été communiqué par l'entreprise, le fait que l'antispyware ait été distribué gratuitement (bien qu'en version bêta uniquement à ce jour) pouvait laisser penser que le reste de la gamme le serait également dans sa version finale. Mais il faudra finalement payer un abonnement pour profiter de cette solution.

Microsoft veut donc transformer l'essai marqué avec la sortie de son antispyware, et semble vouloir changer de politique vis à vis de sa sécurité en ne se contentant plus de diffuser des alertes ou des patchs de sécurité, mais bien en prenant le taureau par les cornes en sortant cette gamme logicielle avec en tête une nouvelle idée : on ne corrige plus le problème une fois survenu, mais on tente de l'éradiquer avant son apparition.

Pour le moment en test auprès des 6000 employés de la firme, une bêta publique devrait voir le jour aux États-Unis pour l'instant. La version finale quant à elle devrait voir le jour dans les mois à venir.

Source : Vulnerabilite.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
    Votre commentaire
  • aurelie@IDN
    Citation:
    Toujours soucieuse de la sécurité de son système d'exploitation


    Enlala le troll !
    0
  • Dams
    Sur ce point de vue là j'avoue que Microsoft fait fort : Notre système est faillible et sujet aux virus, c'est pourquoi nous vous vendons un système de protection en plus de ce que vous avez déjà dépenser pour acquérir Windows :lol:
    0
  • erinnyes@IDN
    il rachette des société prene le fruit de leur travaille car MS n'y arrive pas au que c'est beau
    virus / antispy on été des codes récupé
    enfaite MS avait sortis un anti virus une beta d'antivirus mais elle ne t'eckétai que une dixaine de virus woaou pour eux c'etais beaucoup
    0