Téléphonie mobile : un pirate démasqué

Mobile LG SymbianLa police espagnole a arrêté au terme d’une enquête de sept mois un homme de 28 ans, suspecté d’avoir mis au point et propagé le premier virus pour téléphones portables en Espagne.

Infectés par Bluetooth

Les virus s’appelaient, entre autres, Commwarrior et Cabir. Ils ciblaient des appareils haut de gamme, équipés du système d’exploitation Symbian et de la technologie Bluetooth. Cachés dans des messages contenant des images érotiques, des informations sportives ou des offres de logiciels antivirus (où l’on voit que le pirate avait un certain sens de l’ironie ...), ces vers et leur vingtaine de dérivés auraient infecté au total plus de 115000 téléphones mobiles.

Selon la police espagnole, le montant des dégâts s’élèverait à plusieurs millions d’euros, partagés entre les malheureux propriétaires de ces appareils et les fournisseurs de services mobiles. Rappelons que malgré cette facture salée, les vers pour terminaux mobiles font encore relativement peu de dégâts. Tant qu’ils ne traversent pas les Pyrénées ...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Vedlen
    Et après sur un portable il est beaucoup plus délicat de formater ^^
    0
  • Ezzar
    Personellement mon bluetooth est désactivé par défaut, je ne comprends pas qu'on puisse le laisser allumé en fait.
    0
  • nquere
    Parceque pas mal de personne "oublies" et ne se sentent pas concernées.
    CF: idem que la sécu info...
    0