La NSA pourrait surveiller 75% du trafic d'Internet

Les retombées de l’affaire PRISM n’en finissent pas aux États-Unis. Cette semaine, c’est le Wall Street Journal qui révèle que la NSA aurait la capacité de surveiller 75 % du trafic sur Internet aux États-Unis.


Selon le WSJ, ce chiffre est bien supérieur aux données fournies par la NSA après les révélations d’Edward Snowden. Les autorités avaient en effet publié début août un document dans lequel il était indiqué que la NSA ne s’intéressait qu’à 1,6 % des données échangées sur Internet, et que seulement 0,025 % du trafic fait « effectivement l’objet d’un examen ». Le journal indique également la NSA, sur simple mandat signé par un juge, peut intercepter n’importe quelle communication en ligne, y compris les appels téléphoniques passés depuis un ordinateur, et en conserver une trace.


La transparence n’est donc pas encore tout à fait de mise pour la NSA, qui se défend toutefois en répétant qu’elle agit dans l’intérêt des citoyens américains. « Nous défendons les États-Unis contre de telles menaces tout en travaillant avec acharnement à la protection de la vie privée des Américains. Ce n’est pas l’un ou l’autre. Ce sont les deux à la fois. »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire