Free Mobile vs SFR : le procès sur les subventions jugé aujourd'hui

Le jugement du procès qui oppose Free à SFR sur la question des subventions devrait être rendu aujourd'hui. Xavier Niel a lancé la procédure en juin dernier, dénonçant un crédit déguisé. Mais si SFR a été attaqué, Orange et Bouygues sont aussi concernés puisqu'ils pratiquent également la subvention pour vendre des téléphones.

En réalité, ce sont les 3/4 des ventes de mobiles en France qui profitent du dispositif. Des avantages existent pour les opérateurs comme pour les particuliers. Pour les premiers, cela représente un engagement chez eux, tout en assurant des marges plus confortables sur la vente du téléphone. Pour les seconds, la subvention permet de rendre accessible des smartphones haut de gamme, vendus très cher seuls … même si souvent, le prix final après les remboursements s'avère supérieur au tarif seul.

Free réclame 29 millions d'euros de dommages et intérêts à SFR, s'estimant lésé par ces "pratiques commerciales déloyales". Lors du lancement de Free Mobile, Xavier Niel avait justement misé des forfaits sans engagement et une commercialisation des téléphones au plein tarif directement depuis son site internet, couplé à différentes possibilités de financement avec ou sans frais selon la durée. Et pourtant, Les Échos rapportent qu'en cas d'échec, Illiad pourrait alors à son tour s'engouffrer dans la brèche à la subvention.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire