Bêta publique pour le projet Venice

flux vidéo streamingQuand les parents de Kazaa et Skype s’associent sur une une plate-forme peer-to-peer de diffusion en streaming, on obtient le mystérieux Venice Project. Mystère en passe de s’éclaircir puisque les deux acteurs invitent les internautes à tester le service. Les inscriptions débutent maintenant, pour un lancement courant 2007.

Un service hybride

En théorie il s’agit d’une plate-forme de diffusion de contenus audiovisuels, mais de la part de Niklas Zennstrom et Janus Friis, fondateurs de Kazaa et Skype, on croise forcément un brin de P2P. Les utilisateurs eux-mêmes ne pourront pas mettre du contenu en ligne, du moins ce dernier sera dans un format précis encadré de DRM. Dans un premiers temps on pourra donc visionner des vidéos avec les fonctions d’un lecteur multimédia classique ainsi que partager sa playlist. Les auteurs promettent bien entendu par la suite un panel de produits plus large et une interactivité plus riche.

Web communautaire, encore et toujours...

Du point de vue marketting, c’est dans la plus pure veine de la tendance communautaire. Appel à bêta-testeurs, puis utilisation sur invitation seulement, à l’image de Gmail. Mais encore une fois le business model reste mystérieux et comme pour YouTube, on se demande toujours comment ce projet sera-t-il viable sans risquer d’écarts de légalité ou frustrer les surfeurs par une surenchère de mesures de sécurité.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • DIYorLMM
    Moi j'entend DRM, je passe mon chemin...
    0
  • Anonyme
    en mm temps ils pouvaient pas officiellement dire : on pourra mettre ce que l'on veux peu importe d'où ça provient...
    Donc oui DRM... Mais je pense que de petits malins vont réussir à casser cette protection.
    0