Nouveau Firmware pour la PSP : enfin un navigateur web

Infos-du-Net.comEncore une news pour faire râler les accrocs qui n'en peuvent plus d'attendre un mois, et qui seront sûrement encore plus impatients après cette annonce qu'un gosse à l'approche Noël, le sapin en moins.

Vous le savez peut-être déjà, mais la PSP sortie il y a 7 mois maintenant dans les vertes contrées japonaises, munie de la première version finale de son firmware (le 1.0) a battu un record qu'aucune console ne lui envierait : celui du piratage.

En effet, sans apporter la moindre modification à la console, il était possible de développer de petites applications afin de lui faire faire un peu tout ce que l'on en désire.

Ainsi, plusieurs émulateurs sont sortis, permettant à la PSP de se prendre tour à tour pour une Mégadrive, une Super Nintendo, une Game Boy, une Nes, et bien d'autres encore (certains prédisent même la sortie prochaine d'un émulateur Nintendo DS pour la console, bien que la crédibilité soit minimale, les conséquences pourraient être dramatique pour Nintendo).

Jusque là, pas trop de problèmes, les émulateurs fonctionnant "bien" ne faisant rien passer qui ait moins de 10 ans.

On trouve même des programmes exploitant le port infrarouge de la console (sur lequel Sony n'a d'ailleurs rien communiqué concernant l'utilisation pour laquelle il est censé être prévu), transformant ainsi la PSP en télécomande pour une télévision ou pour une Playstation2.

Mais le gros problème que cela posait à Sony, c'est que des petits malins ont réussi à passer outre la protection des disques UMD de la console, et sont parvenus à extraire les jeux sur un ordinateur.

Le développement d'un lanceur pour ses jeux afin de les faire tourner sur une carte mémoire assez grande pour les contenir ne s'est pas trop fait attendre, et on peut aujourd'hui faire état de la PSP comme détenant le triste record de la console la plus rapidement piratée.

Mais Sony avait pensé à tout (ou presque), puisque peu de temps après l'annonce des pirates concernant leurs exploits, comme par hasard, Sony sortait une nouvelle version du Firmware (la 1.5) de sa console.
En plus de proposer de nouvelles options, et de parler beaucoup plus de langues que le japonais et l'anglais (on y retrouve dans le désordre du français, du portugais, de l'allemand, du hollandais et même du russe, mais bizarement pas de chinois ni de coréen, étrange quand on connait la politique de Sony sur l'import...), elle empêche également au passage de lancer ces fameuses applications.
Ainsi, la nouvelle version a été mise en téléchargement sur le site de sony, et les PSP connectées au net par le wi-fi se mettaient automatiquement à jour.

Mais ceci n'a freiné le piratage que pendant un court instant, puisque les petits bidouilleurs ont vite trouvé le moyen de contourner la protection en question, permettant ainsi au piratage, même sur les nouvelles versions, de repartir de plus belle.

Sony riposte donc une nouvelle fois, en sortant une version 1.51, puis 1.52 de son firmware, qui bloque à nouveau ces applications.

Mais le problème de ces mises à jour, c'est que mis à part une sécurité contre ces programmes, la console ne propose strictement rien, c'est à dire qu'on a exactement la même chose, le lancement des programmes en mois (le numéro 1.52 en témoigne, il ne s'agit pas d'une mise à jour majeure).

Ainsi, il était facile pour les pirates de dissuader les utilisateurs indécis de ne pas mettre à jour leur console, puisque ces mises à jour ne proposent rien de nouveau.

Sony doit donc réagir en proposant une véritable nouveauté afin d'inciter les utilisateurs à mettre leur console à jour (et les empêcher ainsi d'utiliser les applications suscitées).

Et ça tombe bien puisqu'après la découverte de nombreux utilisateurs d'une faille dans un jeu permettant de naviguer sur internet, mais de manière plutôt désagréable, l'écran étant mal adapté et le logiciel n'étant pas prévu à cet effet, tout le monde attendait avec une impatience peu dissimulée que Sony tienne sa promesse passée en intégrant enfin un navigateur web à sa console.

Et bien c'est désormais chose faite, puisque la version 2.0 sortie aujourd'hui permet aux utilisateurs qui la téléchargeront de naviguer simplement sur le web en passant par un point d'accès wi-fi.
Le logiciel proposé par Sony fonctionne un peu mieux que celui exploité par la faille du jeu.

Mais ce n'est pas tout puisque ce nouveau Firmware vous permet également de gérer vos fonds d'écran sur votre console, ainsi que d'échanger des images par le réseau.

La nouvelle version proposera également la possibilité de télécharger directement des vidéos sur un site de Sony afin de les visionner après sur la PSP, ainsi que le support du cryptage WPA pour les communications en wi-fi.

En récapitulant, la PSP est donc maintenant capable de : naviguer sur internet, gérer les fonds d'écran, échanger des images sur un réseau privé avec une autre console, téléchargement de vidéos sur le site de Sony, gestion du WPA pour le wi-fi.

Bien sûr, il y a fort à parier que les nouvelles consoles qui sortiront en France à la rentrée prochaine seront équipées de ce nouveau firmware.

Les heureux possésseurs d'une version importée (ou les canadiens qui nous lisent et chez qui la console est déjà en vente, et Dieu sait s'ils sont nombreux) peuvent d'ores et déjà, s'ils n'ont pas de point d'accès wi-fi à disposition, télécharger le nouveau firmware pour leur console ici.
C'est en japonais, mais heureusement, il y a des schémas et des photos qui expliquent comment faire, pas besoin de lire donc (quand je vous dis qu'ils ont pensé à tout pour les non-japonais, Sony...).
Pour les autres, il ne reste qu'un mois à attendre, pourquoi ne pas sortir faire un tour, écouter les oiseaux, admirer les arbres et les fleurs, chanter du Francis Lalanne (..........) en attendant ?

Source : akihabaranews
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
    Votre commentaire
  • M2k@idn
    Sacré article...Mais j'ai tout lu.

    Les (heureux) possesseurs de PSP, qui s'en servent comme émulateur, devront alors choisir entre garder leur ancien firmware tout en pouvant émuler la plupart des consoles, ou bien de passer à la 2.0 et avoir de nouvelles fonctionnalités mais perdre leur émulateur...Choix difficile. On est presque sur que ce dernier firmware sera contourné d'ici peu de temps...

    En ce qui concerne la copie des UMD, j'avais déjà lu un article sur ça, il y a quelques semaines déjà. Sony devrait permettre aux utilisateurs de télécharger leurs jeux, en payant bien sur, et qu'ils puissent y jouer à partir du Memory Stick (Rapidité de lancement du jeux, meilleure autonomie...)
    0
  • sux__
    Il y'as aussi un client mail :) et biensur un naviguateur perso est déjà sur el marché pour eviter de prendre ce nouveua firmware donc sony les reves parte en fumé une fois de plus
    0
  • manslipkorn
    A ce rythme là, il va falloir qu'ils prévoient un Antivirus et un Anti-Spyware avec mise à jour hebdomadaire sur leur console. :panolol:

    Je ne suis pas sectaire, mais, rien de tel qu'un bon PC.
    0