Travail PhysX pour la Playstation 3

La Playstation 3 s’offre les services du PhysX de nVidia. L’utilisation de ce moteur physique devrait permettre un meilleur rendu des explosions de particules grâce à une gestion personnalisée des données physiques.

Le Cell mis à contribution

A priori, ce serait le célèbre processeur de la PS3, le Cell, qui prendra en charge les calculs de PhysX. Pour rappel, ce moteur s’occupe de la physique des éléments d’un jeu. Lorsque l’on parle de physique en 3D, c’est sensiblement la même que l’on étudie à l’école avec ses forces et ses déplacements. Lors de l’explosion d’un bâtiment, par exemple, on a généralement des débris engendrés par le souffle. Sans utiliser la physique, on observe de gros amas de pixels décollant toujours de la même manière que ce soit la première ou la dixième fois que l’on tire sur ce bâtiment.

Un gameplay renouvelé

En prenant en compte la physique, les débris forment un véritable nuage de particules avec de plus ou moins gros débris. Tout ceci est calculé en fonction de l’angle d’attaque, de la vitesse d’un vent virtuel ou encore de la puissance du tir. Donnant une dimension plus immersive aux jeux, la physique est ce qui fait le plus la différence entre les consoles dites next-gen et l’ancienne garde. Les jeux PS3 gagneraient donc en gameplay avec le moteur de nVidia. Reste que même s’il est mis à disposition gratuitement, il faut encore que les développeurs l’utilisent.