PirateBox : un réseau privé pour télécharger

Un réseau P2P portable et privé : voilà ce que vient d’imaginer un Américain. Preuve une une nouvelle fois de l’adaptation des pirates au contrôle du réseau.

Conçue par David Darts, la PirateBox propose un principe très simple : une boite contentant une machine portable qui permet de partager sur un hotspot Wi-Fi le contenu du disque dur qu’on aurait connecté dessus. Il suffit aux utilisateurs présents dans la pièce de se connecter au hotspot pour y récupérer ou uploader toute sorte de fichiers.

Sur son site, David Darts explique comment fabriquer et configurer un tel système qui revient à un coût d’environ 100 $. Ce type d’initiative montre une nouvelle fois l’inventivité de ceux qui veulent échapper à la surveillance des réseaux. Si l’Hadopi étend son périmètre d’action aux sites de téléchargements directs, il sera difficile pour elle de contrôler ce genre d’initiative qui peut être déployée à l’échelle d’un immeuble.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • tidus_76
    Une simple clé ou disque dur USB coûte moins cher non ?
    Pour des personnes étant dans les mêmes immeuble, se serait plus pratique
    0
  • kevnie
    Enfin bon hadopi ne fait pas encore grand mal!

    Beaucoup on déserté le réseau peer to peer pour aller sur le direct download. Megaupaload est intouchable pour le moment. Le seul moyen serait de le censuré, mais...

    Et j'ai lu plusieurs article au sujet d'hadopi, qui disent que les 100 000 mails par jours on je ne sais quoi sont totalement sur-estimé.

    Mais se principe reste simple et ne sera donc pas contrôllable.
    0
  • sophief
    C'est un article ça ? Bref, on monte un réseau wifi libre, quoi...

    100 $ ? Le portable, je le vole, c'est ça ?
    0