Des chaussures à puces RFID par WESC

Plus d’interaction et plus d’activité sociales, c’est ce que les étudiants d’Hyper Island promettent avec leur nouveau projet : créer des chaussures à puces RFID. Ce projet est prévu pour la marque WESC KarmaTech.

Avec des "sneakers" à puces RFID, il devient possible d’interagir avec des établissements publics et notre environnement en général. Comment ? Tout simplement parce que les statuts sur les réseaux sociaux seront mis à jour en temps réel en fonction des déplacements du propriétaire des chaussures. En entrant dans une bibliothèque, dans un musée ou tout autre établissement public, une personne peut partager ses activités avec ses contacts sur Facebook ou Twitter sans toucher à un ordinateur ou un smartphone. Les possibilités semblent nombreuses, ces chaussures RFID peuvent faire office de badge ou de laissez-passer pour entrer dans un endroit quelconque.

Le projet est peut-être intéressant mais il ajoute une nouvelle dimension à la problématique de la protection de la vie privée.