RIM (Blackberry), en danger, envisage un partenariat avec Microsoft

La situation délicate de RIM, constructeur des Blackberry, pousse la marque à envisager des solutions radicales pour redresser la barre. Parmi les options qui se présenteraient figurent celles de revendre une partie de sa division mobile, ou encore de conclure un partenariat avec Microsoft, révèle Reuters.


Reuters révèle que ces informations seraient déjà confirmées par trois sources proches de la marque canadienne. Après l’annonce de la sortie repoussée de Blackberry 10, qui verra finalement le jour en 2013, le constructeur pourrait donc annoncer d’autres mauvaises nouvelles. L’action de l’entreprise a déjà chuté de près de 18 %, après une chute sur l’année passée de près de 70 %.


RIM aurait alors deux solutions. La première consiste à revendre ses technologies propriétaires liées au réseau afin d’en tirer des revenus supplémentaires. La conséquence directe de cette décision serait que les technologies de RIM pourraient alors se retrouver sur des téléphones d’autres marques, auxquelles RIM aura vendu une licence.


L’autre solution consisterait à abandonner son propre système d’exploitation et de passer un accord avec Microsoft pour utiliser Windows Phone. C’est la solution qui a été adoptée par Nokia pour sa division smartphones, et qui permettrait à RIM de ne se concentrer que sur la partie matérielle. Le constructeur a en effet concédé que le développement de la version 10 de son système mobile prend beaucoup plus de temps à développer que prévu. Pour l’heure, aucune de ces solutions n’a été publiquement abordée par RIM, mais seraient en discussions au sein de la société selon des sources proches. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • H-hich
    Dommage pour la concurrence :/
    0
  • abriotdede
    Je voudrais souhaiter à Blackberry une bienvenue dans le monde en faillite avec Nokia. Deux géant mithyques qui font le mauvais choix. Le choix d'être obligé de vendre un téléphone Windows dont les utilisateurs ne veulent surtout pas (Sans application, sans innovation...)
    -1
  • H-hich
    Anonymous a dit :
    Je voudrais souhaiter à Blackberry une bienvenue dans le monde en faillite avec Nokia. Deux géant mithyques qui font le mauvais choix. Le choix d'être obligé de vendre un téléphone Windows dont les utilisateurs ne veulent surtout pas (Sans application, sans innovation...)


    T'es vraiment un bon boulet toi... Nokia etait dans la merde avant de passer a Windows Phone, ils sont justement passé à Windows Phone pour remonter la pente...

    Les utilisateurs ne veulent pas de WP ? Marrant j'entends que l'inverse de personne l'ayant essayé et l'ensemble des test salut cet OS dit "novateur"... Par contre, ce qui est sur, c'est que ca emmerde les provider de vendre des téléphones dans lesquels ils ne peuvent pas mettre leurs tonnes de restriction et de pub à la con comme sur android..
    0