AMD accorde un sursis à l'AGP

Selon AMD, le port AGP n’est pas encore mort. Pour confirmer ses dires, le constructeur américain annonce deux nouvelles cartes graphiques sur cette interface.

Deux nouvelles cartes

Powercolor HD 3850 AGPIl s’agit de la HD 3650 et de la HD 3850 basées respectivement sur les chipsets RV635 PRO et RV670 Pro. Avec ces cartes, AMD perpétuent la tradition en mettant à disposition des consommateurs des déclinaisons AGP de leurs nouveaux modèles de carte. Selon le fondeur, 20 % des consommateurs français utiliseraient encore des cartes à ce format.

11 ans de service

Sapphire HD 3650 AGPDe son côté, Nvidia ne propose plus de cartes AGP depuis sa série GeForce 6, avec une exception pour la 7800 GS AGP. Ainsi, AMD se retrouve seul maître à bord en proposant encore des produits en AGP. Apparu en 1997 afin de remplacer le port PCI pour les cartes graphiques, l’ Accelerated Graphics Port permettait alors une plus grande rapidité de circulation des informations.

Durant sa carrière, il fut décliné en quatre versions dont la plus récente est l’AGP 8x. Celui-ci a été remplacé en 2004 par le nouveau standard connu sous le nom de PCI-Express.

Une utilité discutable

A l’heure actuelle, la majorité des cartes-mères est équipé de PCI-Express. Avec ses nouvelles cartes, AMD ne fait que repousser légèrement la mort de l’AGP. Les ordinateurs qui en sont encore dotées sont en effet basés sur des Athlon 64 ou des Pentium 4, soit des processeurs vieux de trois ou quatre ans.

Aussi, même pour un upgrade de ces machines, les HD 3850 et HD 3650 risquent d’être un peu trop puissantes pour elles et ne délivreront pas le maximum de leurs puissances. Ce que ne précise pas AMD, c’est que ces « nouveaux » modèles AGP sont déjà disponibles depuis le début de l’année. Cette annonce est donc plutôt ne officialisation. La HD 3850 AGP se trouve à 139 € et la HD 3650 à 89 €.