Redevance : bientôt pour les tablettes, smartphones et PC

David AssoulineDavid Assouline

Le sénateur David Assouline, membre d’un groupe de travail du le financement de l’audiovisuel public, s’est exprimé sur la refonte de la redevance TV.

Il ne faut pas se leurrer, l’État français est bien au courant des nouvelles manières de consommer les programmes télévisés. Si jusqu’à il y a quelques années, seul le téléviseur pouvait recevoir les chaînes nationales et donc les chaînes publiques du groupe France Télévision, de nouveaux moyens sont apparus depuis. On peut désormais y avoir accès via un ordinateur, une tablette et même un smartphone, de quoi motiver l’État à revoir sa politique de taxe sur l’audiovisuel.

S'adapter aux appareils modernes

En ce sens, le sénateur socialiste Davis Assouline a déclaré lors d’une interview au Monde qu’il « faut que cette contribution reste le pilier central du financement de l'indépendance de l'audiovisuel public. Et aujourd'hui, à mon avis, cela signifie de la rendre plus claire, lisible et moderne. » En parlant de modernité, il parle bien évidemment de la multiplication des appareils concernés par la télévision.

A l’automne prochain sera discuté le projet de loi de finances dont fera partie la redevance TV. Il ne faut « plus l’asseoir [la réforme, NDLR] uniquement sur les téléviseurs, mais sur la capacité dans chaque foyer de capter l’audiovisuel public », ajoute ce porte-parole du Parti Socialiste. Dès lors, la possession d’un seul appareil - TV, smartphone, tablette ou ordinateur - permettant de recevoir la télévision assujettirait automatiquement le foyer à la redevance TV.

Autre point souhaité par le sénateur : le rétablissement de la taxation des appareils situés dans les résidences secondaires.

A la question de savoir pourquoi ne pas résoudre les problèmes financiers de l’audiovisuel public par le rétablissement de la publicité après 20h, David Assouline répond que « Si l'on accordait à France Télévisions de nouveaux écrans de publicité, cela casserait le prix de l'écran pour toutes les chaînes. »

Aurélie Filipetti, ministre de la Culture, souhaitait à l’été 2012 que les appareils connectés soient englobés dans la redevance TV. Cette volonté n’avait pas été retenue, le gouvernement Ayrault préférant augmenter la taxe. En 2013, la redevance devrait être de 131 euros.



 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Morlunapp
    "Dès lors, la possession d’un seul appareil - TV, smartphone, tablette ou ordinateur - permettant de recevoir la télévision assujettirait automatiquement le foyer à la redevance TV"
    Ça c'est abusé, j'ai ça, mais je regarde jamais la télé...
    Si ils arrêtaient de financer les émissions débiles (téléréalité, TF1, etc), ils auraient besoin de beaucoup moins de notre argent.
    1