iPhone : un brevet contre les SMS sexuels

Apple a fait breveter une application anti-sexting destinée à protéger les jeunes enfants des SMS à caractère sexuel.
L’information liée au brevet explique qu’elle résout un problème de contrôle parental. Elle ajoute qu’il n’existe actuellement « aucun moyen de surveiller ou de contrôler les communications textuelles en fonction des utilisateurs. Par exemple, des enfants peuvent envoyer ou recevoir des messages (intentionnellement ou non) contenant des expressions inappropriées à leur jeune âge. »

Attention, l'application avertie les parents

En pratique, cette application anti-sexting évalue si le texte saisi est conforme aux critères prédéfinis. Ces critères peuvent se baser sur l’âge de l’utilisateur ou son niveau scolaire. Le dictionnaire autorisé est plus ou moins étoffé en fonction de ces données. Dès lors, dans le cas ou du texte non autorisé est saisi, l’utilisateur, l’administrateur ou d’autres personnes désignées peuvent être avertis de sa présence.

Le langage SMS balayera les efforts d'Apple

C’est sous le nom de « Contrôle de communication par message texte pour appareil personnel de communication » qu’Apple a déposé son brevet en 2008. L’US Patent and Trademark Office vient de l’accepter. Cette application ne devrait pas inquiéter longtemps nos chères têtes blondes. Les enfants ainsi fliqués trouveront bien le moyen de la contourner en utilisant habilement le langage SMS que ne comprennent pas les téléphones.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
19 commentaires
    Votre commentaire
  • web@tux
    Ils ont pas déposé de brevet pour censurer les MP3 pendant qu'ils y sont?
    Du genre Shaka Ponk : "french touch *bip* madre"
    1
  • Anonyme
    'Tain mais Apple et cette Amérique mal à l'aise avec le sexe...

    Ca me fait penser à l'impossibilité d'écrire "porn" sur les chans IRC, du coup tout le monde écrit "pron" ou "pr0n". L'objectif était d'éviter le spam. Ici, c'est toujours de mieux protéger les gens contre eux-mêmes, une cause douteuse...
    1
  • themadcat
    on écrit "avertit" avec un "t" et pas un "e" quand on sait écrire...
    -1