SSD OCZ : peu véloces mais peu chers

OCZ SSD CoreOCZ poursuit son avancée sur le marché de plus en plus concurrentiel des SSD avec trois nouveaux modèles.

Performances non optimales

Après Super Talent, c’est au tour d’OCZ, célèbre fabricant de mémoire, de proposer des SSD « pas chers ». De 32 Go, 64 GO et 128 Go, les nouveaux arrivants afficheront respectivement un prix de 160 €, 250 € et 450 €. En théorie, ce sont des tarifs corrects pour des SSD en SATA II au format 2,5 pouces.

Néanmoins, la bonne affaire vire de teinte lorsque l’on y regarde de plus près les caractéristiques. En lecture le taux de transfert est un bon 118 Mo/s, mais en écriture, il faudra se contenter de 40 Mo/s dus aux puces mémoires MLC utilisées pour des grandes capacités.

Des puces encore trop chères

Des SSD abordables ne sont donc pas encore forcément performants. Pour avoir un taux de transfert agréable en écriture, OCZ aurait dû implanter des puces SLC qui auraient augmenté sensiblement le coût final de ses composants.

Pour rappel, le SSD est un nouveau support de stockage sensiblement plus rapide que le disque dur mécanique. Il fonctionne à base de mémoire Flash, ce qui supprime toute nuisance sonore et incident mécanique.