Vol de mobiles : 30% d'arnaques ?

Les chiffres officiels de la délinquance en France confirment une tendance lourde depuis plusieurs mois : l’augmentation des vols de téléphones. Toutefois, une plainte sur trois serait fausse et même incitée par les opérateurs.

Selon les chiffres présentés par le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, les vols de smartphones ont explosé l’an dernier, notamment dans les transports de l’agglomération parisienne : +40 %. Toutefois, la police indique qu’une plainte sur trois serait basée sur des faits qui n’existent pas.

Un reportage de France Info montre que les opérateurs incitent même leurs clients à inventer un vol avec violence en évoquant un agresseur « grand, noir et qui est parti en courant » selon une boutique de l’opérateur SFR. Et pour cause, les assurances ne remboursent pas les vols simples, mais seulement ceux effectués avec violence. Une clause que dénoncent certaines associations de consommateurs qui pensent qu’elle incite à déposer de fausses plaintes pour pouvoir être remboursé d’un vol.