Siri cracké : le détournement commence par la météo

Quelques jours à peine après le crack de l’application de reconnaissance vocale de l’iPhone 4S, Siri, par les Français du team Applidium, il est temps d'évoquer les nouvelles utilisations de Siri. Le premier a exploiter cette brèche est un développeur américain se faisant appeler Plamoni. Sa création se nomme SiriProxy. En pratique, c’est un serveur proxy en tout point similaire au serveur vocal d’Apple. Siri vient s’y connecter en toute confiance et a accès à de nouvelles commandes stockées  sur SiriProxy. Pour démontrer le bon fonctionnement de son installation, Plamoni a mis au point une commande destinée à commander le thermostat d’une pièce via Siri.

Pour profiter de ce service, il faut être connecté en Wi-fi. Avantage, l’iPhone n’a nul besoin d’être jailbreaké pour fonctionner avec SiriProxy. Entre les travaux d’Applidium et de Plamoni, le champ d’action de Siri devrait être rapidement élargi, et c’est sans compter sur l’adaptation du système d’Apple à des appareils sous Android, par exemple.

SiriProxy

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Nova78180@guest
    L'assistant personnel interconnecté est enfin né. Le mieux serait encore de sortir une application similaire en open source.
    0
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    je suis d'accord, l'idée est exceptionnelle et je déplore qu'Apple ne l'ai pas eu avant eux. Toutefois, c'est une progrès certain et qui peut permettre de faire tout ce que seule notre imagination peut trouver.
    0