Sketch Nation Studio :une appli pour créer des jeux iPhone

Ceux qui en ont assez de s'adonner toujours aux mêmes jeux auront désormais leur propre application pour créer leur propre "hit". Sketch Nation Studio propose de réaliser un jeu en quelques étapes seulement, sans avoir à taper la moindre ligne de code.Grâce à cette nouvelle appli gratuite pour iPad et iPhone, plus besoin d'avoir des notions d'Objective-C, le langage de programmation utilisé sur iOS. Avec un peu de patience et d'imagination, l'utilisateur peut créer son propre jeu en quelques pressions sur l'écran de son smartphone ou de sa tablette.

Création en trois étapes
Première étape : dessiner un petit sprite, qui servira de personnage principal, réalisé « en vrai » à l’aide d’un papier et d’un crayon, ou directement sur le smartphone ou la tablette.
Deuxième étape : importer le sprite en question, puis choisir un modèle de jeu. Sélectionner au besoin les ennemis, importer un décors et proposer les actions possibles (sauter, courir, etc.).
Troisième étape : c'est fini ! Le jeu est prêt. Il ne reste plus qu'à le tester, et le distribuer à ses proches.

Arrondir ses fins de mois (seulement si Apple est d'accord)
Voilà une application qui n'est pas sans rappeler des outils comme Game Maker sur PC, mais en 1000 fois plus simple. Évidemment, il n'est pas possible de créer tout type de jeu, car il faut se contenter des modèles proposés par l'application. Les développeurs promettent néanmoins d'augmenter le nombre de modèles disponibles. Mais en attendant, peut-être que dans le lot, trouvera-t-on un futur hit, qui détrônera Angry Birds ou Minecraft, qui sait ? Car il est parfaitement possible de commercialiser un jeu créé à l'aide de Sketch Nation Studio sur l'App Store... à condition qu'Apple le valide, bien évidemment (c'est toujours la même rengaine !).

Télécharger Sketch-Nation-Studio pour iPhone.

Télécharger Sketch-Nation-Studio pour iPad.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire