Piratage : le catalogue entier de Michael Jackson volé à Sony Music

Michael JacksonMichael Jackson

50 000 titres, dont l’intégralité du catalogue de Michael Jackson. Voilà le butin de pirates dérobé directement sur les serveurs de Sony.

De nombreux titres inédits sont notamment tirés des sessions d’enregistrement des albums Bad, Off The Wall et Thriller. Ils font partie du trésor de guerre de Sony Music, chèrement acquis pour 250 millions de dollars en 2010, quelques mois après la mort du chanteur en juin 2009. Alors que le vol date d’avril 2011, Sony ne s’en est aperçu que plusieurs semaines après et ne révèle l’information que maintenant.

Sony compte notamment sur ce catalogue pour éditer plusieurs albums posthumes, comme le Michael sorti l’année dernière. Le contrat autorise aussi la maison de disques à exploiter les titres dans les films, jeux vidéo, télévision ou encore en éditer de nouveaux jamais commercialisés. 


Failles à répétition chez Sony

Ainsi, le Sunday Times, précise qu’il s’y trouve un duo avec Will.i.am, un des membres des Black Eyed Peas, mais aussi Freddie Mercury de Queen. Les membres du groupe auraient d’ailleurs travaillé sur le mixage de ce titre pour le publier bientôt.

Ce n’est pas la première fois que Sony est victime d’une faille de sécurité, l’année dernière, plusieurs de leurs réseaux avaient déjà été piratés, dont le PlayStation Network. Un jeune pirate surnommé GeoHot avait également réussi à faire sauter la protection de la PS3. Il avait fini par être embauché par Facebook, avant de quitter la société en janvier dernier pour travailler sur le réseau social Backplane, dont les investisseurs principaux ne sont autres que Lady Gaga et Eric Schmidt.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • aze555666
    En ce qui concerne les chansons de Michael Jackson, ça pose évidemment des problèmes légaux dus au droit d'auteur illogique et obsolète que la plupart (tous?) des pays du monde ont, mais au fond, il n'y a rien de catastrophique à mon sens : ce monsieur étant mort, il ne peut plus être rémunéré pour son travail (surtout les titres inédits). Ses gosses n'ayant pris aucune part dans ledit travail, il ne me semble pas du tout immoral qu'ils ne soient pas rémunérés pour ces titres. C'est même mieux ainsi, il me semble anormal (même si c'est comme ça que sont faites les lois sur le droit d'auteur un peu partout) que des gens continuent à s'en mettre plein les poches (descendants, majors...) après la mort d'un artiste, alors qu'à partir de ce moment il devrait être indiscutable que les œuvres en question deviennent publiques.
    Par contre, l'article parle beaucoup moins du reste ...or je présume que les 50 000 titres ne sont pas tous es inédits d'artistes décédés ? Et là, ça pose un vrai problème, surtout s'il s'agit du travail récent d'artistes qui en vivent ...
    0
  • loutifosi06
    Pas grave. Au lieu que Sony sorte un album posthume de Jacskon tous les 10 ans, les internautes pourront découvrir tout de suite si l'artiste avait encore quelques pépites en réserve. Je suis curieux d'écouter le duo avec freddie Mercury
    0
  • lokooulio
    loutifosi06@Guest:"Au lieu que Sony sorte un album posthume de Jacskon tous les 10 ans, les internautes pourront découvrir tout de suite si l'artiste avait encore quelques pépites en réserve"


    Le vol a etais commis en avril 2011 a mon avis ils on pas eu le temps ou envi de le mettre a dispo sur le net ,sinon on on l'aurais deja vu sur certains sites ...
    0