Entreprises : des Spy et des Pannes

Plusieurs sources ont donné, à travers leurs déclarations et leurs analyses, un portrait global auquel devrait s’attendre tout entrepreneur et toute société utilisant un grand parc d’ordinateurs connectés sur le net.

Du Spyware

D’un côté, si l’on en croit les déclarations de la société Trend Micro, les départements techniques des sociétés technologiques ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes si un grand nombre des employés d’une société téléchargent des spywares. Le géant taïwanais du logiciel anti-virus renvoie les départements de l’information des entreprises informatiques devant leur responsabilité. Selon Trend Micro, les utilisateurs, et donc les employés, sont plus susceptibles d’avoir un comportement à risque s’ils ne sont pas bien informés et assistés par les départements techniques. La société taïwanaise illustre son propos à travers plusieurs pourcentages qui donnent une idée des infections spywares à travers plusieurs pays. Selon elle, 40%es des ordinateurs de bureau au USA sont infectés, contre 23% en Allemagne, et 14% au Japon.

De la panne 

Reste que selon une étude menée par The Economist Intelligence Unit, 50% des entreprises Européennes auraient enregistré des pertes de revenus significatives liées à des incidents technologiques, sur une période d’un an. Toujours selon le responsable de cette étude, les pertes se chiffreraient à environ 295 000 € par panne, en moyenne. Il est vrai que ces pannes ne sont pas toutes dues à la présence de spywares. L’étude démontre ainsi que 40% des pertes sont liées à la mauvaise utilisation des outils informatiques, et que 25 % de ces sommes perdues serait tout de même liées à la délinquance informatique.