Toshiba : le disque dur suicidaire

Toshiba a élaboré un disque dur pour le prochain Mission Impossible. Même si cela n’est qu’une boutade, ce MKxx61GSYG est tout de même capable de s’autodétruire. Ultime système de protection des données, le SED (disque dur autocrypté) permet une interaction sécurisée entre le disque dur et l’ordinateur hôte.

Paramétré, le disque dur réclame une authentification de l’ordinateur auquel il est raccordé, avant de livrer les données qu’il contient. S’il détecte une incohérence, il peut soit bloquer l’accès à ses lecteurs, soit s’autodétruire en supprimant sa clé de chiffrement. 

Ce disque dur s'autodétruira dans...

Il est possible de régler ces fonctions pour tout ou partie du disque dur et même de demander l’illisibilité des données lors de l’extraction du disque de son emplacement.

Toshiba annonce que ce modèle sera disponible en plusieurs tailles (160, 250, 320, 500 et 640 Go). Au format 2,5 pouces, il fonctionne à 7200 tours par minute. Ses prix n’ont pas encore été communiqués.