HP : le destin de WebOS n'est pas scellé

WebOS n’est pas mort et HP compte bien encore en tirer profit, soit en le conservant, soit en le vendant.

Fin août, Leo Apotheker, ex-PDG d’HP, annonçait la cessation des ventes de ses produits sous WebOS. De plus, il ne bénéficieraient plus de mises à jour. Les Pre et TouchPad devenaient alors obsolètes. Après un engouement soudain pour une TouchPad vendue au rabais à 100 euros, la ferveur est retombée.

Aujourd’hui, Meg Whitman, nouveau PDG de HP, explique à ses employés que la compagnie n’a pas encore décidé ce qu’il allait advenir de WebOS. Lors de son discours du 8 novembre, elle a déclaré qu’une décision serait prise dans les semaines à venir. Elle ajoute que si la division WebOS est conservée, « elle aura une place importante, et ce, sur une période de plusieurs années », rapporte le magazine The Verge. « C’est une proposition coûteuse, mais HP peut faire ce pari », a ajouté Meg Whitman.

La raison pour laquelle le sort de WebOS n’a pas été fixé plus tôt est qu’il fallait tout d’abord savoir si HP conservait son activité PC. Dès lors, ceux qui ont versé 100 euros pour une tablette Touchpad ont désormais une chance sur deux de voir apparaître des mises à jour et un suivi complet pour leur appareil.

D’un autre côté, Reuters dévoile une rumeur de vente de WebOS, provenant de sources anonymes. HP penserait ainsi se débarrasser de son système mobile pour « quelques centaines de millions de dollars », rapporte Reuters. Une telle vente ne serait en tout cas pas à la hauteur des 1,3 milliards de dollars lâchés par HP en 2010 pour le rachat de WebOS à Palm. La société américaine Oracle Corporation serait sur la brèche.

Test de la Touchpad d'HP

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    Bon faut savoir ce qu'ils veulent tout de même
    0