WebTV : Google est toujours intéressé par la télévision

Le Wall Street Journal avance que Google serait entré en discussion avec de grands groupes médias dans le but de lancer une nouvelle marque de webTV.

Réseau social, stockage en ligne, moteur de recherche, webapps, etc, la firme de Mountain View truste déjà une partie d’Internet par ses activités. Sa nouvelle lubie serait de lancer une chaîne de télévision sur Internet. Via ce service, il diffuserait des contenus sous licence acquis auprès de chaînes ou boîtes de production.

En proposant une telle offre, Google se mettrait en concurrence avec les chaînes payantes s’il disposait de programmes similaires. En outre, la webTV de Google se différencierait des programmes à la demande distribués par Netflix ou Amazon en offrant à l’utilisateur la possibilité de « zapper » aussi facilement qu’il a l’habitude de faire sur son téléviseur.

Il est à préciser que ce n’est pas le seul à vouloir s’engouffrer sur le créneau de la télévision sur Internet. Intel, Sony et Apple ont également déjà quelques projets en préparation ou en réflexion. Enfin, pour ce qui est de l’hexagone, le salut ne viendra sans doute pas des grandes chaînes nationales. Que ce soit le groupe France Télévision, M6 ou encore certains programmes de Canal+, tous ont déjà des sites diffusant leurs programmes en replay sur Internet. Un service Google ferait donc double emploi sur le marché français, tout du moins pour les chaînes principales.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Enfin, pour ce qui est de l’hexagone, le salut ne viendra sans doute pas des grandes chaînes nationales. Que ce soit le groupe France Télévision, M6 ou encore certains programmes de Canal+, tous ont déjà des sites diffusant leurs programmes en replay sur Internet. Un service Google ferait donc double emploi sur le marché français, tout du moins pour les chaînes principales.

    Les grands groupes français ne seront pas d'accord, ce serait un manque à gagner pour eux et ils ne voudront jamais perdre leur monopole dans ce pays.
    0