6 semaines après, Windows Phone 7 sourit

En six semaines, Microsoft a écoulé un million et demi de téléphone Windows Phone 7. À titre de comparaison, Apple à vendu 1,7 million d’iPhone 4 durant les trois premiers jours.

Des ventes raisonnables

Les chiffres ont été avancés par un responsable de Redmond qui se félicite de cette performance. Comparativement aux chiffres d’Apple, ce n’est pas si impressionnant que cela. De plus, cette donnée représente le nombre de téléphones vendus aux opérateurs et non celui de consommateurs ayant acheté un modèle.

Néanmoins, il faut prendre aussi en considération le fait que Windows Phone 7 est une plateforme totalement nouvelle qui était inconnue du grand public il y a moins d’un trimestre. Si on prend ce facteur en considération, Apple a mis 74 jours pour écouler le millionième iPhone et il a fallu six mois pour vendre un million de Droid G1.

Des signes positifs

S’il fallait néanmoins se limiter à un seul critère pour juger du succès de Windows Phone 7, ce serait sans aucun doute le nombre d’applications qui peuple déjà le Marketplace. Il y en a plus de 4 000. Or à titre de comparaison, il a fallu 5 mois à Android pour atteindre 2 300 logiciels et 15 mois à Apple pour dépasser les 4 000. Évidemment, le paysage est différent et la programmation d’applications mobiles est de plus en plus populaire. Il est donc évidemment impossible de tirer des conclusions sur la réussite de Windows Phone 7, mais l’OS jouit de premiers signes prometteurs.