De la prison et de lourdes amendes pour les bricoleurs de Xbox

Infos-du-Net.comQuel est la raison qui motive le plus l’achat d’une Xbox en ce moment ?
Est-ce la diversité des jeux, quand seulement quelques titres sont connus du grand publics et que les autres sont des multiplateformes ?
Est-ce la beauté de la console, quand celle-ci est la plus lourde et la plus grosse jamais sortie en 20 ans ?
Est-ce à cause d’une campagne marketing, alors que les quelques spots télé et les quelques affiches se sont vite estompées ?

Regardez autour de vous, et vous verrez que la plupart des possesseurs de Xbox profitent d’une chose : après la simple installation d’une puce dans la machine, et éventuellement le changement du disque dur, il est possible d’à peu près tout faire avec cette console, qui ressemble étrangement à un PC, surtout une fois ouverte.
Lecteur de Div-X et de DVD, platine MP3, jeux rétro grâce aux émulateurs et même jeux piratés, cette console peut à peu près tout faire pour peu que l’on sache bien lui parler...

Cependant, si cette pratique était monnaie courante avec les deux premières PlayStation (qui n’a d’ailleurs jamais vraiment réagi), Microsoft ne l’entend pas de cette oreille et attaque en justice les petits malins qui sont attrapés en flagrant délit de modification de la Xbox...

Nous sommes aux États-Unis, dans l’état du Maryland.
Un revendeur de jeux vidéos y propose à ses clients des consoles du nom de Pandora.
Ce nom désigne en fait de simples consoles Xbox modifiées avec des puces homonymes.
Le patron de cette entreprise, après s’être fait attrapé, a récemment été jugé pour contrefaçon.

Il faut s’imaginer que la modification de Xbox et la contrefaçon de jeux doit être un crime au plus haut point chez nos amis américains puisque le fameux criminel écope de dix mois de prison ferme, de 250 000 euros d’amende, de trois ans de mise à l’épreuve, de 80 heures de service communautaire et pour finir, il devra porter pendant les cinq mois suivant sa sortie de prison un de ces fameux bracelets électroniques qui retransmettent tous vos faits et gestes aux autorités américaines.

Que faut-il conclure de cette histoire ?

Et bien, nos chers amis américains doivent considérer que la modification de consoles et la vente de consoles modifiées doit être un crime tel que la pédophilie, le racisme, ou encore la violence physique dans ce beau pays de la liberté.
À savoir tout de même qu’en France, si l’utilisation de jeux piratés ainsi que la revente de consoles modifiées sont strictement interdites, il existe tout de même un droit à la propriété qui rend légal la modification de sa console, quelle que soit la modification et quelle que soit la console.

Source : Zataz
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • Sundevil
    Citation:
    le fameux criminel écope de dix mois de prison ferme, de 250 000 euros d'amende, de trois ans de mise à l'épreuve, de 80 heures de service communautaire et pour finir, il devra porter pendant les cinq mois suivant sa sortie de prison un de ces fameux bracelets électroniques qui retransmettent tous vos faits et gestes aux autorités américaines.


    :-o :-o :-o Sa fait beaucoup pour une console trafiquer quand meme. Ils sont fous les americains :-o :-o :-o
    0
  • Kain_TGC
    c'est comme toujours, les peines sont disproportionnées, mais c'est pour marquer les esprits et servir d'exemple...
    0
  • kleuck
    C'est pas possible c'est un Fake, ou alors je suis passé dans un monde paralléle sans m'en rendre compte !
    0