Un accessoire veut rendre n’importe quelle voiture autonome

De nombreux constructeurs automobiles travaillent à la mise au point de voitures autonomes, qui n’auront plus besoin d’un conducteur pour se rendre d’un point A à un point B. Google de son côté développe depuis de nombreuses années son système d’automatisation avec les Google Car, mais dans un cas comme dans l’autre, rien de concret sur le plan commercial n’est attendu avant 2020.

Face à eux, voilà que la jeune startup Cruise Automation entend les prendre de court avec avec un produit qui entend rendre autonome une voiture qui ne l’est pas : le RP-1. Basée à San Francisco, la pousse lancée en novembre 2013 par Kyle Vogt, l’un des cofondateurs de Twitch, le plus gros site de streaming spécialisé dans le jeu vidéo, a déjà enregistré 50 précommandes.

The Cruise RP-1

La solution réside dans un seul accessoire, qui devrait être commercialisé autour des 10 000 dollars et s’installe sur le toit de la voiture, en plus de prendre le contrôle du pédalier et du volant. Elle se transforme en une sorte de « pilote automatique sur autoroute », le conducteur n’ayant qu’à conduire sa voiture jusqu’à une voie rapide, choisir une ligne et activer le système à l’aide d’un seul bouton. Le dispositif est actuellement en phase d’essai sur certains grands axes californiens. Les tests en mode totalement autonome varient pour l’instant de 10 secondes à 10 minutes, l’idée étant de pouvoir s’assurer que le système est fiable même lorsque l’on ne fait pas attention à la route.

Pour l’instant, le RP-1 n’est compatible qu’avec un seul modèle de voiture, les Audi A4 et S4. Le fondateur assure « avoir des projets pour étendre (la technologie) à d’autres modèles », mais toujours d’après lui, travailler en direct avec les constructeurs automobiles peut prendre de trois à cinq ans. Le jeune entrepreneur semble donc privilégier l’idée d’un système adaptable à plusieurs marques.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • freeman27
    Sa ne doit pas être "trop" compliqué, les technologies comme le distronic+ chez mercedes, fais varier automatiquement la vitesse du véhicule (de l'arrêt à la vitesse recherché, et freine automatiquement) juste encore à tenir le volant.
    De plus l'option park assit permet à la voiture de tourner tout seul, donc il "suffit" de combiner ces technologies, et avec un radar sur le toit (comme dans l'exemple)...
    0