Vers un accord entre YouTube et les majors ?

Hormis le fait que YouTube soit parvenu en très peu de temps à se hisser comme une référence dans son domaine, créant une communauté en invitant les internautes à partager leurs vidéos, le site s’est également fait remarquer sur un plan légal, puisque les majors semblent n’apprécier que très modérément le fait que ce système puisse également servir à diffuser des musiques et des clips dans leur intégralité, les laissant visibles gratuitement par la totalité des Internet du monde.

Changement de stratégie

Cette fois-ci, plutôt que de tenter de faire fermer le site, les majors sont entrés en pourparlers avec YouTube afin d’y introduire un système permettant de porter de nombreuses vidéos en ligne. Mais le site a d’ores et déjà annoncé que quel que soit le modèle commercial choisi, lesdites vidéos resteront disponibles gratuitement, on pense alors à un système financé par la publicité comme c’est de plus en plus souvent le cas. Si les majors voient dans un tel accord un moyen supplémentaire de réduire leurs pertes, l’ambition de YouTube est toute autre : « Ce que nous voulons dans les 6 à 12 mois à venir, peut-être même 18 mois, c’est de posséder sur notre site toutes les vidéos de musique jamais créées », annonce Steve Chen, co-fondateur de YouTube, « nous essayons d’introduire autant de contenu possible sur le site ».

Rappelons que YouTube affirme à l’heure actuelle compter plus de 100 millions de vidéos visualisées par jour, et que ces vidéos compteraient pour 60 % du total des vidéos regardées en ligne chaque jour...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire