Adidas lance des baskets avec des semelles imprimées en 3D

Adidas vient d'annoncer le lancement de Futurecraft 4D, une paire de baskets avec semelle imprimée en 3D. L’entreprise allemande prévoit d’en écouler 5.000 modèles cette année et jusqu’à 100.000 l’année prochaine. Elle s’est notamment associée à la startup Carbone 3D qui bénéficie d’un financement de General Electric, de Google et de quelques entreprises de capital-risque.

L’impression 3D commence également à faire son entrée chez Nike, Under Armour ou encore New Balance. Cependant, Adidas est le premier à lancer une production de masse avec Futurecraft 4D. « C'est une étape importante, non seulement pour nous en tant qu'entreprise, mais aussi pour l'industrie », a déclaré Gerd Manz, responsable technologique chez Adidas. Alors que la firme allemande vend 350 millions de paires de chaussures standard chaque année, il faut dire que l’initiative reste encore modeste, mais les choses pourront bien évoluer.

Addidas mise sur l’expérience de Carbone 3D qui est surtout connu pour sa technologie Continuous Liquid Interface. Ce type d’impression met en jeu la lumière UV et permet actuellement de finaliser une semelle en une heure et demie. Cependant, la startup pense arriver à une cadence de 20 minutes par semelle à l’avenir. Adidas n’a pas encore dévoilé le prix et la disponibilité.

> > >  Lire aussi Reebok se lance dans les chaussures organiques

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire