Alienware 13 : le PC de jeu compact entre en scène

Aienware 13Aienware 13Alors que la Paris Games Week ouvre ses portes demain, Alienware renouvelle et étoffe son offre d’ordinateurs. Portables et fixes sont de la partie tout comme la Steam Box maison d’Alienware ou encore un Graphics Amplifier bien intrigant.

Longtemps considéré comme la Rolls des constructeurs d’ordinateurs pour joueurs, Alienware tente de s’attacher à un public au portefeuille plus modeste, notamment avec l’Alienware 13, un portable de 13,3 pouces à 1050 euros. C’est 50 euros de moins que le précédent Alienware 14 qui tirera bientôt sa révérence, par la même occasion. A ce tarif, on a droit à une configuration à base de Core i5 de quatrième génération, 8 Go de mémoire vive et un disque dur de 1 To. La partie graphique, la plus intéressante sur ce type de PC, est dominée par une sobre GTX 860M, pas de quoi jouer à Watch Dogs en Quad HD, comme le propose en option l’écran de l’Alienware 13 (sinon disponible en HD ou Full HD). Ainsi configuré, il apporte également une surface tactile. Par contre, une telle dalle en coûtera 295 euros supplémentaires à l’acheteur.

Une carte graphique en périphérique

Pour booster ses performances, Alienware a imaginé le Graphics Amplifier, un module optionnel à raccorder au portable via un câble propriétaire. Ce boîtier peut embarquer une carte graphique de PC de bureau adossée à une alimentation de 375 Watts qui lui est dédiée, de quoi améliorer significativement les capacités graphiques de l’Alienware 13. Exclusivement réservé à cette machine, le Graphics Amplifier est facturé 250 euros, tout de même. A cela, il faut bien entendu ajouter la carte graphique idoine, soit quelques centaines d’euros en plus. Une solution à réserver aux joueurs nomades qui ont ponctuellement besoin de puissance.

Avant tout destiné aux joueurs, l’Alienware n’en oublie pas d’être compact et design. Profitant de sa faible diagonale d’écran, il s’entoure d’un châssis aux mensurations réduites. Comptez ainsi 328 x 235 x 27,9 mm pour à peine plus de 2 kg. Certes, on est encore loin d’un Ultrabook, mais c’est aussi une finesse accrue de 40% par rapport à l’Alienware 14.Graphics AmplifierGraphics Amplifier

Le retour de l'Area-51

Cette fin d’année signe également le grand retour de l’Area-51, la tour de jeu d’Alienware. Objet d’expérimentation pour la marque à l’Alien, l’Area-51 a été le premier dans la gamme à embarquer un refroidissement à eau ou un système multicartes pour sa partie graphique. Exit la forme rectangulaire de la tour conventionnelle. Désormais, l’Area-51 se fond dans un design trapézoïdal et aux angles arrondis. Avec lui, il opte pour un refroidissement liquide optimisé par un flux d’air traversant via deux larges grilles placées de part et d’autre de sa coque. Si d’aspect, il peut paraître assagi, sa configuration est toujours aussi démesurée. Pour son prix de base, 1600 euros, on a droit à un Core i7 Haswell (5820K), une Radeon R9 270, 8 GO de RAM et un disque dur de 2 To. C’est dans les options que les joueurs pourront se lâcher : Core i7-5960X, de 1 à trois cartes graphiques jusqu’à la GeForce Titan Z, jusqu’à 32 Go de RAM ou encore jusqu’à un SSD de 512 Go.

L’Area-51 et l’Alienware 13 sont d’ores et déjà disponibles en précommande sur le site du constructeur. Ils seront livrés en novembre prochain.Area-51Area-51

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire