Amazon serait en train de créer ses propres puces d'Intelligence artificielle

Alexa, l'assistant vocal d'Amazon, subit de nombreux reproches concernant sa supposée lenteur. Selon The Information, le géant du commerce en ligne serait en train de concevoir ses propres puces d'intelligence artificielle qui permettraient à l'assistant vocal de réagir plus rapidement. L'objectif est d'intégrer le composant dans tout appareil doté d'Alexa, y compris l'Amazon Echo, l'Echo Dot et l'Echo Plus.

Les utilisateurs d'appareils intégrant Alexa ont rapporté un petit délai entre la commande vocale et l'obtention de la réponse d'Alexa. Cela s'explique par le fait que l'assistant vocal doit entrer en contact avec le Cloud et interpréter la commande avant de pouvoir formuler une réponse. Pour obtenir une réponse plus rapide, il faudrait, théoriquement, effectuer le plus d'opérations en interne (plutôt que dans le nuage), et faire une requête la plus légère possible sur Internet. L'intégration directe de la reconnaissance vocale dans les appareils éliminerait le retard dans les tâches les plus simples (donner la météo ou l'heure par exemple).

Les géants de la Silicon Valley se mettent tous à créer leurs propres puces et viennent faire une concurrence directe à leurs anciens fournisseurs, Nvidia et Intel. Amazon, qui a acquis Annapurna Labs, une société de conception de puces électroniques spécialisées en IA, en 2015, mais aussi Google, qui utilise actuellement ses propres puces pour prendre en charge des fonctionnalités de Street View, Translate ou encore Search et Apple, qui a également conçu et déployé des I.A. personnalisées dans ses propres produits.

>> À lire : Séries TV : les 20 meilleures séries sur Amazon Prime Video

>> Plus : Domotique : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire