Amazon lancerait une console de jeu sous Android d'ici fin 2013

La rubrique jeux de l'Amazon App ShopLa rubrique jeux de l'Amazon App ShopD’après les informations du site Game Informer, le géant du e-commerce Amazon pourrait lancer une console de salon tournant sous Android d’ici la fin de l’année sur le modèle de la Ouya.

Non content d’être le premier site de e-commerce au monde, Amazon est également un fabriquant de liseuses électroniques, les Kindle, mais également de tablettes numériques, la Kindle Fire ou une boutique d’application Android, l’Amazon App Shop, et de musique en ligne, avec Amazon MP3. Pourtant, après la vente physique, la vente de livres numériques, d’applications, de VOD ou de musique, la firme américaine ne s’est pas encore lancé de plein front dans le marché  du jeu vidéo. D’après les informations rapportées par Game Informer, ce serait pourtant son prochain objectif.

Le site spécialisé dans les jeux vidéo rapporte en effet des informations provenant de personnes ayant connaissance des « projets de développement matériel » d’Amazon. « Amazon développe une console basée sur Android pour une sortie d’ici la fin de l’année, probablement durant le Black Friday », écrit ainsi Game Informer. Une information qu’Amazon s’est refusé à commenter.

Le modèle de la firme américaine serait ainsi celui de la Ouya, une console de salon de petit format et vendue à petit prix qui propose son propre catalogue de jeux et permet de les faire tourner grâce à son processeur Tegra 3 de Nvidia. Depuis son lancement sur KickStarter, d’autres projets du même ordre ont été lancés comme la GameStick. Aucun n’a toutefois su réellement convaincre, la Ouya souffrant par exemple d’un délai trop important entre l’action du joueur sur la manette et la réaction à l’écran, ainsi que d’un catalogue de jeux encore trop maigre.

Lire le test de la Ouya et les 10 consoles de jeux vidéo qui vont déchainer les passions

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire