Amazon Echo : un compagnon connecté dans le salon

Amazon EchoAmazon Echo

Sans crier gare, Amazon vient de lancer un nouveau produit. Baptisé Echo, il s’agit d’un assistant vocal doublé d’une enceinte Bluetooth.

À défaut de pouvoir adopter Pepper, le dernier robot d’Aldebaran, vous pourrez vous tourner vers Echo, un compagnon connecté cylindrique. Sous sa forme d’enceinte Bluetooth basique, se cache en réalité un assistant personnel capable d’autant d’interactions que Siri, Google Now ou Cortana, ses trois concurrents mobiles. Météo, informations, musique ou encore réveil et minuteur sont quelques-unes de ses attributions. Pour déclencher une interaction avec Echo, il suffit de prononcer sa requête précédée du mot choisi.

Multiutilisateur : un atout à double tranchant

Dans sa vidéo de présentation, la famille mise en scène par Amazon a baptisé son Echo « Alexa » et débute toute demande par ce nom. Ce démarrage vocal n’est pas sans rappeler le système développé par Motorola pour son nouveau Moto X, à la différence près que dans le cas d’Echo, la reconnaissance vocale n’est pas limitée à une seule personne. Un atout a double tranchant puisque si vous créez, par exemple, une liste de courses via Echo, une personne tierce pourra sans problème y ajouter tout et n’importe quoi sans votre consentement.

Destiné à trôner dans le foyer ou dans un bureau, Echo est équipé de sept microphones pour capter les demandes depuis n’importe quel endroit de la pièce. De plus, il est étudié pour fonctionner même dans un environnement bruyant. Son haut-parleur diffuse à 360°. Actuellement, il est capable de diffuser directement de la musique provenant de Amazon Music, Prime Music, iHeartRadio et TuneIn. Il est aussi possible d’écouter d’autres services tels que Spotify, iTunes ou Deezer, mais pour cela, il faut passer par son smartphone ou sa tablette.Amazon EchoAmazon Echo

Un espion dans le salon  ?

Amazon annonce qu’Echo est évolutif et que de nouvelles fonctionnalités lui seront ajoutées ultérieurement. Toujours connecté au Cloud et avec ses micros en permanence en alerte, on peut aussi légitimement s’inquiéter de la sécurité de sa vie privée en installant Echo dans son salon. Une question qui s’était déjà posée avec les deux versions de Kinect. L'an dernier, Microsoft s’était empressé de rassurer les utilisateurs en déclarant que « nous prenons le respect de la vie privée très au sérieux. La caméra Kinect ne nous servira pas à espionner qui que ce soit : elle écoute uniquement pour détecter les mots "Allumer Xbox" et réveiller la console. Aucune donnée permettant d'identifier le joueur ne sera transmise - à moins qu'il ne l'accepte explicitement. » Malgré toute la bonne volonté des constructeurs, cela reste difficilement vérifiable.

Echo est actuellement en vente sur Amazon.com, mais uniquement sur invitation. Celle-ci permet de l'acquérir à moitié prix, soit 99 dollars, au lieu de 199 dollars.

Amazon Echo

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire