Amazon attaque en justice les auteurs de faux avis

Amazon poursuit en justice plus de 1000 personnes. Le géant du Web les accuse d’avoir posté de faux avis, contre rémunération, sur des produits vendus par ses soins.

Les utilisateurs incriminés sont passés par Fiverr.com, une plateforme qui permet aux internautes d’effectuer de petites tâches contre 5 dollars, comme écrire et poster de faux avis. Amazon ne s’attaque pas au site, mais simplement à une poignée de ses utilisateurs, regroupés sous le nom « John Does », comme cité dans le dépôt de plainte.

Amazon tient à conserver la plus grande transparence quant à l’origine des avis qu’il présente. Les retours des consommateurs forment l’une des sections les plus importantes d’Amazon. Récemment, le site a développé encore son concept en mettant en avant ceux de ses clients.

Ces nouvelles poursuites font suite à une autre action en justice entamée en avril dernier. Amazon avait alors assigné en justice buyamazonreviews.com, bayreviews.net ou encore buyreviewsnow.com, un groupe de sites Internet spécialisés dans la vente d’avis.

Une annonce pour des faux avis.Une annonce pour des faux avis.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • spitsky
    Très bonne chose.
    Si tous les autres sites pouvaient en faire autant...
    0