Amazon Prime Now : Paris s’inquiète d’une concurrence déloyale

Amazon promet à ses membres premium une livraison gratuite en deux heures, si l’acheteur paie un surplus de 5.90 euros, le temps d’attente descendra sous la barre des 60 minutes. Cette qualité de service est loin de séduire les responsables de la ville de Paris, qui pensent surtout aux éventuelles conséquences de cette offre sur les petits commerçants. Ainsi, Olivia Polski, une adjointe de la ville, n’a pas hésité à employer le terme de « concurrence déloyale ».

Amazon nuirait aux petits commerçants

Elle explique que les commerces de proximité sont assujettis à des taxes particulières et ils ne peuvent pas se concentrer dans un même quartier. Par contre, en tant que service en ligne, Amazon évite ces inconvénients. Ainsi, Anne Hidalgo, la maire de la capitale, estime que cette offre risque de « déstabiliser gravement les équilibres commerciaux parisiens ». De plus, la municipalité s’inquiète aussi de la pollution sonore et visuelle pour les riverains du boulevard Ney (XVIIIe) à cause des va-et-vient des livreurs.

Cependant, la ville de Paris ne peut pas prendre des mesures coercitives à l’égard d’Amazon. Alors, Anne Hidalgo espère que les législateurs prendront leurs responsabilités pour protéger les petits commerçants. Actuellement, Amazon Prime Now est déjà proposée dans plusieurs grandes villes du monde et elle confirme l’accélération de la numérisation de l’économie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire