Avant l'iPhone, Android était une sorte de Blackberry

S’il y a bien une chose que nous ont appris les différents procès qui opposent Samsung à Apple, c’est qu’ils s’avèrent être de véritables mines d’informations. De nombreux documents sont dévoilés pour les besoins des différentes parties et l’un des derniers en date est l’occasion d’en apprendre plus sur le développement d’Android. En effet, il semblerait qu’avant l’iPhone, Google n’avait pas vraiment réfléchi à installer l’OS sur un écran tactile.

L’un des documents décrit la version 0.91 du système d’exploitation Android, datée de juillet 2006. Le but premier de cet OS était de coller au modèle de Nokia avec son système Symbian : une interface prévue pour être utilisée avec des boutons. Il faut dire qu’à l’époque, la suprématie de la société finlandaise en la matière ne pouvait qu’être un modèle.

Par le fait, les écrans tactiles n’étaient même pas supportés dans les premières versions du logiciel. Sans surprise, les seuls écrans prévus étaient au format 4/3, avec des définitions 320 x 240 ou 640 x 480. À partir de 2007, date de lancement du téléphone phare d’Apple, l’OS de Google a été officialisé, suivi un peu moins d’un an plus tard du HTC Dream, doté de spécifications bien différentes de la version 0.91 d’Android, à commencer par l’écran tactile.

L’iPhone d’Apple semble donc, au regard de ce document, avoir été un réel déclencheur pour Google et le développement d’Android, expliquant notamment la haine profonde que ressentait Steve Jobs à l’égard de son concurrent.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire