Android dans les Audi et les Honda avant la fin de l'année

Le CES 2014 n’est pas concentré que sur les objets connectés. L’automobile est également à la fête, avec un grand nombre de constructeurs présents. Et puisque les interfaces multimédia et tactiles se déploient depuis plusieurs années dans les habitacles des voitures, c’est donc sans grande surprise qu’une alliance est née entre Google et plusieurs constructeurs afin de voir arriver le système Android dans leurs autos. Pour l’instant, quatre marques sont engagées dans cet « Open Automotive Alliance » : Audi, General Motors, Honda et Hyundai.

La partie matérielle devrait être assurée par Nvidia, autre partenaire du consortium. L’annonce, dimanche dernier de la puce dédiée pour l’environnement connecté dans les automobiles, le Tegra K1 VCM, se trouve alors d’autant plus propice. Certains constructeurs n’ont pas attendu cette alliance pour faire appel aux composants de la marque, Tesla ayant déjà intégré deux puces Tegra 3 dans sa voiture électrique Model S. A priori, les premiers véhicules équipés d’Android devraient faire leur apparition d’ici la fin de l’année

L’idée est de proposer une interface et des interactions plus poussées notamment avec son smartphone tout en garantissant la sécurité du conducteur grâce au contrôle vocal. Il semble dès lors évident que l'assistant virtuel Google Now, soit utilisée et adaptée à cet usage. De la lecture de message à haute voix à la dictée de commande, le dispositif devrait être en mesure d’assurer une grande diversité de tâche. La plate-forme est totalement ouverte, au même titre qu’Android sur les appareils mobiles, et on peut compter sur la communauté de développeurs pour rapidement mettre au point des fonctions et des applications innovantes. Pour l’instant, le SDK n’est pas encore disponible, mais il devrait faire son apparition durant le courant de l’année.

Retrouvez toute l’actualité du CES 2014

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire