La Corée du Nord a-t-elle piraté Angry Birds ?

La tablette nord-coréenne, nommée Samjiyon, fonctionne sous Android et propose parmi ses applications préinstallées une version complète d’Angry Birds Rio. Le problème, c’est que Rovio, qui édite le jeu vidéo, affirme n’avoir aucun rapport avec la présence de son jeu sur la tablette la plus fermée du monde.

Ce sont plusieurs rédacteurs américains qui, après s’être procuré la tablette pour la tester, ont constaté la présence du jeu dans une version traduite en coréen. La tablette n’est pourtant pas capable de se connecter à Internet, ou du moins semble limitée dans l’utilisation du WiFi qui en est permise, ce qui interdit l’accès à de nombreux services, dont le Google Play Store. « Angry Birds Rio n’a pas été officiellement traduit en coréen, et Rovio Entertainment n’a aucun lien avec la version du jeu présente sur la tablette Samjiyon », explique de son côté un porte-parole de Rovio.

La tablette Samjiyon est fabriquée par une entreprise connue sous le nom de Chosun Computers, et est la première tablette en vente en Corée du Nord. Elle propose un matériel assez correct, et embarque un processeur cadencé à 1 GHz, un Go de mémoire vive et 4 Go d’espace de stockage en plus d’une carte-mémoire de 8 Go, et le tout utilise un écran de 7 pouces et d’une résolution de 800 x 480 pixels.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire