Les Anonymous piratent la police américaine

Les Anonymous ont assuré avoir pénétré durant le week-end dernier environ 70 sites Internet des forces de l’ordre de différents États américains.

Principalement localisés dans le sud et le centre des États-Unis, ces États se sont vus dérober 10 gigaoctets de données. Les Anonymous ont expliqué avoir agi en représailles aux arrestations de sympathisants en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

« Discréditer des policiers »

« Nous nous apprêtons à diffuser une quantité importante d'informations qui devraient incriminer et discréditer des policiers à travers tous les États-Unis. Cette fuite démontrera le caractère corrompu des organes de sécurité et les empêchera de communiquer », a précisé le collectif de hackers.

Plusieurs États ont d’ores et déjà confirmé les attaques, comme l’Arkansas, le Kansas, le Missouri, la Louisiane ou encore le Mississippi. Les autres ont pour le moment refusé de répondre.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • theflow
    Hum... le coté "représailles" m'inquiète un peu... Que devient l'éthique lorsqu'on agit par vengeance?
    0
  • Puls1ons
    Ils ont toujours agit plus ou moins par vengeance... Contre Assange, par exemple...
    0
  • Kenelm
    "Ils" n'ont jamais agi. Chaque action d'Anonymous est menée par des personnes différentes. Anonymous n'est pas un groupe, mais une mouvance, dont n'importe qui peut se prétendre.
    1