Le vote mobile, c'est pas maintenant

L’élection présidentielle américaine ou plutôt les problèmes techniques rencontrés lors de celle-ci peuvent s’avérer une source d’inspiration. C’est ce qui a motivé un designer à concevoir un système de vote mobile pour corriger la situation.

C’est en constatant les longues files d’attentes, la blanchisserie ou encore le vestiaire transformés en lieu de vote qu’Andrew James a imaginé MyVote. Le dispositif se présente comme un isoloir mobile qui peut être placé partout, depuis le campus au centre communautaire. Pratique, le système de vote vise à rationnaliser le processus pour les citoyens. Chaque cabine permet de faire une identification, de s’inscrire pour voter et bien sûr de voter. Une application téléchargeable permet à l’utilisateur de demander des bulletins physiques ainsi que la recherche de MyVote le plus proche de lui, avec son smartphone ou sa tablette. C’est aussi un moyen de fournir des emplacements supplémentaires pour voter dans les meilleures conditions.

Encore au stade de concept, reste à savoir si MyVote deviendra réalité dans l’avenir. Rien n'est moins sûr.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire