Apple est condamné à verser 506 millions de dollars à une université



Apple est condamné à verser 506 millions de dollars à l’Université du Wisconsin. La justice reproche à la société américaine d’avoir violé un brevet concernant une technologie développée par l’université. 

Le procès remonte déjà à 2014 quand le Wisconsin Alumni Research Foundation (WARF) poursuit pour la première fois Apple. L'entreprise aurait enfreint un brevet de 1998 qui concerne une technologie permettant d’améliorer la performance des processeurs. Apple aurait utilisé cette technologie dans les puces de ses smartphones : les iPhone A7, A8 et A9X. La justice condamne alors Apple à payer 234 millions de dollars. 

Toutefois, après cette première sentence, le WARD a porté plainte une nouvelle fois contre Apple. Le constructeur aurait continué d’enfreindre le brevet en utilisant la technologie sur des iPhone plus récents (A9 et A9X) jusqu’à son expiration en 2016. Suite à cette deuxième infraction, le juge a alors ajouté 272 millions à la condamnation, ce qui monte la facture totale à 506 millions de dollars. 

Aux dernières nouvelles, Apple qui considère n'avoir pas enfreint le brevet, a décidé de faire appel de la décision du juge. 

>>>>>>>>> Lire aussi : Trump annonce qu'Apple va construire trois grandes usines aux Etats-Unis 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire