Apple brevète un système de recharge par le WiFi

Apple vient de déposer un brevet décrivant un système de chargement sans filutilisant des ondes radio similaires à celles utilisées pour les communications sans fil. Ainsi, le brevet envisage d’utiliser des ondes cellulaires (dont la fréquence est comprise entre 700 MHz et 2700 MHz), des ondes WiFi (entre 2,4 GHz et 5 GHz) ou des ondes millimétriques (entre 10 GHz et 400 GHz).

Recharger ses appareils sans fil est manifestement un objectif poursuivi par Apple depuis longtemps, comme le montre ce nouveau brevet découvert par Apple Insider. Cette fois, il n’est plus question d’induction, qui se démocratise de plus en plus sur smartphones, mais d’ondes radio. En outre, le document envisage l’utilisation d’ondes à une fréquence de 60 GHz, qui est le standard actuellement utilisé pour les communications 802.11ad (également appelé WiGig), qui permet des taux de transfert théoriques avoisinant les 7 Gbit/s.

Pour transférer de l’énergie par ce biais, Apple compte donc utiliser plusieurs antennes dans chaque appareil, l’émetteur et le receveur. L’émetteur pourrait ainsi déterminer la distance d’un récepteur dans la pièce, et ainsi concentrer le signal sur celui-ci afin de faire fonctionner le système de recharge sans fil de manière similaire à un système d’induction.

Reste à savoir la manière dont Apple pourrait implanter cette technologie dans ses appareils. Il n’est pas difficile d’imaginer qu’un émetteur pourrait être une borne AirPort, qui jouerait donc le rôle de station de recharge en plus de celui de routeur. En revanche, il faudra que l’énergie transmise par ce biais soit suffisante pour recharger un iPhone, par exemple, dans une durée acceptable. De même, la distance à laquelle une telle technologie pourrait fonctionner reste un paramètre important à prendre en compte, et ce sont autant de données sur lesquelles le brevet soumis par Apple reste plutôt évasif.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire