Apple utilise Google Cloud pour ses services iCloud


Cette révélation est la preuve que le cloud de Google est de plus en plus utilisé, même par la concurrence. La compagnie semble donc rattraper Amazon et Microsoft, qui jusqu’à maintenant sont les références dans le domaine de l’infrastructure Cloud.

Apple publie périodiquement une nouvelle version de son « Guide de sécurité pour iOS ». Pendant des années, ce document stipulait que les services iCloud s’appuyaient sur les systèmes de stockage de données à distance d’Amazon Web Services, ainsi que de Microsoft Azure. Dans la dernière version de ce guide, la référence à Microsoft Azure a disparu, et a été remplacée par Google Cloud Platform.

Cette mise à jour ne permet pas de savoir si Apple utilise le Cloud de Google pour autre chose que des fichiers photos et vidéo. Le document ne précise pas non plus quand Apple a commencé à stocker des données dans le cloud de Google.

Selon Google, son Cloud public et sa gamme d’applications de productivité G Suite rapportent un milliard de dollars de revenus par trimestre. Au quatrième trimestre, le leader du marché Amazon Web Services avait généré des revenus de 5,11 milliards de dollars.

>>> iOS 11.3 intègre le paiement familial par FaceID

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire