Apple veut mettre iCloud sur ses propres serveurs pour éviter les fuites

Apple travaillerait actuellement sur sa propre infrastructure pour iCloud, afin de faire passer le service par ses propres serveurs. La manoeuvre aurait pour but d’éviter des fuites de données et une surveillance extérieure, rapporte le site The Information.

Apple aurait développé quelques inquiétudes concernant les serveurs hébergeant les données de ses clients iCloud, loués à des entreprises privées. La firme craindrait notamment des « tierces personnes inconnues » qui accèderaient physiquement auxdits serveurs et pourraient les modifier afin de « les rendre vulnérables à une interception ». Selon The Information, Apple aurait même dépêché des employés dans ces datacenters pour « prendre des photos des cartes-mères et noter la fonction de chaque puce, expliquant pourquoi elle était censée être là ».

Le rapport ne donne pas d’événement précis qui aurait éveillé les soupçons d’Apple, mais note que des fuites de données utilisant ce genre de tactique chez Cisco récemment en seraient à l’origine. Des documents diffusés par Edward Snowden montrent en effet que la NSA aurait, à plusieurs reprises, intercepté des données dans les serveurs de Cisco en y apportant des modifications après interception du matériel. La solution d’Apple pour mettre fin à cette paranoïa serait donc de construire ses propres serveurs et d’y appliquer le contrôle draconien qui est déjà exercé dans ses autres chaînes de production. 

Lire :iCloud : bien gérer son espace de stockage iPhone, iPad et Mac

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire