Les prochains iPhone seront équipés d'un processeur A12 gravé à 7nm

Selon un article de Bloomberg, Apple aurait lancé la production de puces destinées à la fabrication de la prochaine génération d’iPhone. Celles-ci sont gravées à 7 nanomètres et sont censées apporter des gains de performance et d'efficacité énergétique.

La nouvelle puce, qui devrait officiellement s’appeler A12, est gravée à 7 nanomètres, ce qui la rend encore plus petite que celle utilisée dans les iPhone 8 et X actuels (gravure à 10 nm). Ce nouvel ensemble permet non seulement d’obtenir un gain en performances, mais aussi en efficacité énergétique. La rapidité de chargement et la longévité de la batterie devraient être sensiblement améliorées.

Sur un marché du smartphone en plein ralentissement, Apple fait le pari de vanter l’efficacité énergétique et la performance de son nouveau processeur pour attirer le client. La marque à la pomme sera probablement la première à intégrer cette nouvelle génération de puces, mais elle aura besoin de plus d’arguments pour convaincre un public de plus en plus difficile, d’autant plus que les concurrents ne vont pas tarder à utiliser le même type de gravure. La différence se fera sur la qualité intrinsèque des appareils. Le processeur A12 sera intégré dans les trois iPhone censés être dévoilés cet automne.

>> À lire : [Test] iPhone X : faut-il craquer pour l'iPhone de tous les superlatifs
>> Plus : Les meilleurs smartphones de 2018

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire