Quand Apple Maps montre des installations militaires secrètes

Apple Maps, le remplaçant de Google Maps dans iOS, n’a décidément pas fini de faire parler de lui. Le service vient encore de s’illustrer, en dévoilant par erreur l’emplacement d’une base militaire top secrète à Taiwan.


Les problèmes d’iOS Maps continuent de faire parler du service d’Apple. Le Liberty Times, journal quotidien de Taiwan, vient de publier une photo satellite très claire d’une base militaire de Taiwan top secrète, contenant un radar à ultra haute fréquence coûtant 1,23 milliard de dollars. Cette base est principalement utilisée pour la détection de missiles qui pourraient être lancés par la Chine, et était censée être cachée du public. Cette photo provient de l’application Apple Maps pour iOS, qui semble avoir encore quelques problèmes au niveau du floutage des zones sensibles, un problème que Google a également connu aux débuts de Google Maps.


« Compte tenu du fait que ces images ont été prises par des satellites commerciaux, nous ne pouvons pas faire grand-chose légalement. Mais nous demanderons à Apple de baisser la résolution des images satellite de certaines installations militaires confidentielles comme nous l’avons demandé à Google par le passé », explique le ministère taïwanais de la Défense.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Marc Hanauer
    incohérence totale. Si c'est une base ultra-secrète mais que n'importe quel satellite commercial peut la photographier sous toutes les coutures :
    A) Google Maps ou Apple Maps n'y sont pour rien
    B) Va falloir réviser la notion de "top secret"... (camouflage, installation sous terraine etc.)
    Car je ne crois pas dans ce cas que les chinois aient attendu AppleMaps pour découvrir ces installations........
    0
  • Ailla
    Non là le problème n'est pas que les militaires chinois aient l'info, parce qu'ils l'ont bien évidemment depuis longtemps, il y a le renseignement pour ça.
    Le problème c'est que le publique, et donc n'importe quel énergumène avec des idées débiles (mais nuisibles), ait l'info.
    0