Apple et Microsoft en "guerre froide" à cause d'Office et SkyDrive sur iOS

La mise à jour de l’application de stockage en ligne de Microsoft, SkyDrive, est actuellement bloquée en raison d’un conflit entre Apple et Microsoft sur la répartition des revenus générés au sein de l’application.

D’après les informations de The Next Web, la nouvelle version de SkyDrive sur iOS devrait permettre d’augmenter la capacité de stockage sur le cloud de Microsoft. L’application étant gratuite, l’augmentation du stockage disponible est alors le seul moyen de rémunération du service. Comme tous les achats au sein d’une application iOS, Apple souhaite que l’augmentation de la capacité de stockage de SkyDrive payée au sein de l’application soit soumise à la même répartition que les achats au sein de l'App Store. Apple souhaiterait ainsi récupérer 30 % du prix d’achat du stockage supplémentaire, un pourcentage que Microsoft se refuserait à verser à son concurrent.

« Si un utilisateur s’inscrit pour du stockage supplémentaire sur son appareil sous iOS, puis qu’il change pour Android ou Windows Phone ou aucun téléphone du tout, Apple collectera 30 % de sa facture de stockage », analyse The Next Web. Une situation que le site internet n’hésite pas à qualifier de « guerre froide ». Malgré les propositions de Microsoft de retirer la possibilité d’achat d’espace de stockage au sein de l’application, Apple continuerait à freiner le déploiement de la mise à jour qui devait également corriger quelques bugs.

Ce n’est pas le seul conflit entre les deux firmes américaines. Microsoft, qui comptait porter Office 365, sa suite bureautique en ligne, sur iOS continue à se plaindre de la commission d’Apple, que la société de Redmond juge trop importante. Là encore, la situation serait actuellement bloquée selon les informations du site All Things Digital.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    On savait qu'Apple prenait ses clients pour des vaches à lait et maintenant c'est au tour du fournisseurs de skydrive de racker.

    Je ne comprend pas, l'application skydrive est gratuite, alors pourquoi Apple voudrait en tirer profit.
    0